LA CLINIQUE DU CHAUFFE-EAU

Remplacer mon chauffe-eau

Indispensable pour produire de l’eau chaude sanitaire dans une habitation le chauffe-eau électrique, à gaz, thermodynamique ou solaire, reste néanmoins exposé au calcaire et au tartre. Ceci suppose alors un entretien régulier, voire un remplacement en cas de panne.

Quand changer un chauffe-eau ?

Assurant tout au long de l’année le chauffage en eau des salles de bains et des cuisines, un chauffe-eau peut être exposé à plusieurs problèmes techniques. Fuite, veilleuse qui s’éteint ou thermostat défectueux : il est parfois indispensable de changer de modèle plutôt que d’économiser sur certaines pièces. Si une vidange et un détartrage réguliers s’avèrent indispensables pour prolonger la durée de vie des composants, le chauffe-eau reste sujet à plusieurs dysfonctionnements. En plus d’augmenter les consommations énergétiques et d’entraîner une mauvaise production d’eau chaude, un modèle défectueux doit être changé impérativement lorsque le réducteur de pression n’assure plus sa fonction.

Sous peine d’endommager les tuyauteries, un chauffe-eau qui ne produit plus d’eau chaude ou qui fonctionne anormalement montre des signes de défaillance. Doté d’une durée de vie limitée, même en cas d’entretien, un chauffe-eau subit les effets de la rouille, de la corrosion, d’une mauvaise étanchéité et est exposé aux fuites. Le changement de la couleur de l’eau démontre également un signe de défaillance du groupe de sécurité. Il faut alors envisager un nouveau modèle lorsque le temps de chauffe est trop long ou que l’arrivée d’eau est défectueuse.

Comment vider un cumulus pour le changer ?

Le chauffe-eau à cumulus ou à accumulation se présente sous la forme d’un ballon d’eau chaude équipé d’une résistance électrique. La cuve doit alors être régulièrement entretenue et vidée, pour prolonger la durée de vie et assurer le bon fonctionnement de l’équipement. La vidange du cumulus ne nécessite pas de compétences particulières. Celle-ci a simplement pour but d’éliminer le tartre et le calcaire qui s’accumulent au fil du temps au fond du réservoir.

Il convient en premier lieu d’éteindre le chauffe-eau et de retirer son fusible pour éviter tout court-circuit ou une surpression. Ensuite il suffit de fermer l’arrivée d’eau froide et de vidanger le réservoir en ouvrant le robinet du chauffe-eau. En purgeant le cumulus, un tuyau d’arrosage et un seau sont nécessaires afin d’assurer une vidange complète. Un nouveau cumulus peut ainsi être installé, en effectuant les raccordements nécessaires et la mise en service d’un modèle neuf.

Comment installer le nouveau chauffe-eau ?

Après la vidange, l’installation du chauffe-eau nécessite un raccordement au réseau électrique et hydraulique. En fonction de la disposition des tuyauteries et de la robinetterie, un nouveau chauffe-eau doit être raccordé à l’installation sanitaire. Le recours à un professionnel s’avère alors nécessaire pour plus de sécurité. Selon la configuration des lieux et le modèle choisi, des soudures et l’application de filasses ou de pâtes d’étanchéité peuvent en effet s’avérer nécessaires.